un site des sites sur la diversification en pédagogie

Retour vers la page d'accueil

les TICE

Voir Le BLOG  - fil RSS    

 

 

 

Enseignement assisté par ordinateur, on dit à présent TICE (technologies de la l'information et de la communication pour l'enseignement)

Pour aller plus loin:

internet et apprentissage ? des articles problématisés en ligne

TICE et efficacité pédagogique ?

bibliographie

les TICE s'accommodent mal d'une pratique frontale, purement disciplinaire. En effet, elle sont naturellement un outil d'individualisation du travail qui s'adapte au rythme et au niveau des élèves, un outil particulièrement adapté aux pédagogies différenciées, transversales, fondées sur une démarche de projet plus que disciplinaire . Aussi, même en disposant d'une machine pour chacun de ses 25 ou 30 élèves, l'enseignant ne pourrait plus enseigner de la même façon car un enfant devant une machine avance à son rythme propre et, très vite, il s'avère difficile de lui en imposer un autre, dicté par une gestion globale du groupe. Les TICE imposent donc l'éclatement du groupe classe sur une plage, même limitée, de l'emploi du temps. Cela implique la formation de groupes plus petits que le groupe classe, avec des objectifs pédagogiques clairs et définis. Il ne faudrait pas renouveler les maladresses du passé quand, quelquefois, dans les salles de nano-réseaux, la moitié des élèves menait une activité plus occupationnelle que réellement scolaire tandis que l'autre moitié " faisait de l'ordinateur ".

La véritable difficulté d'intégrer les TICE à la classe se situe certainement là : passer d'une pédagogie traditionnelle plutôt frontale à une pédagogie par projet plutôt individualisée. Il s'agit d'une question complexe touchant :
- à la formation des enseignants, tant aux TICE qu'aux pédagogies actives et la l'organisation par ateliers
- au nombre de pédagogues professionnels, et pas seulement d'adultes, face aux élèves,
- à une réelle volonté d'évolution et d'adaptation de la part des enseignants.

  Types d'activités L'équipement nécessaire à l'utilisation des T.I.C.E. en histoire et géographie en collège et en lycée est davantage différenciée par la taille des établissements qui permet en théorie aux lycées de disposer de davantage de crédits et donc de matériel que par des spécificités d'utilisation.

Cependant, le travail autonome des élèves est plus spécifique du lycée que du collège.

On peut donc considérer qu'à quelques nuances près, qui ressortent de l'exposé ci-après, ce qui est valable pour les uns l'est aussi pour les autres.

Une réflexion présentée par Gérard Fabre, coordonnateur académique des nouvelles technologies en histoire et géographie. (acad. Toulouse)

Temps imparti

Il est nécessaire de distinguer clairement deux moments de ces activités:

Le temps de classe

que le professeur décide d'utiliser pour intégrer l'informatique dans son enseignement au même titre qu'un autre auxiliaire pédagogique peut être atteindre jusqu'à 10%. Une séquence par trimestre constitue déjà un très bon début.

Le temps hors de la classe

au cours duquel l'élève poursuit un travail amorcé en classe (réseau ou disquette), reprend et améliore une tâche ou réalise de manière entièrement autonome un travail, seul ou au sein d'un groupe. Celui-ci est beaucoup plus difficilement mesurable et est fonction des capacités matérielles de l'établissement. Cet apprentissage de l'autonomie est bien sûr privilégié en lycée.

3. Lieux de travail.

 Salle d'informatique

Une salle spécialisée comporte 8 à 10 ordinateurs en monoposte ou en réseau (un ordinateur pour deux élèves), une imprimante en réseau ou deux à trois imprimantes (dont une en couleur de préférence). Un nombre croissant de machines multimédia doit être envisagé (la moitié serait une configuration optimale, notamment, pour l'utilisation des CD ROM). Un ou plusieurs postes INTERNET sont aussi indispensables dans cette salle.
Cette salle permet d'accueillir de 16 à 20 élèves travaillant en binôme.
Les réseaux permettent de reprendre une tâche sur tout autre ordinateur de l'établissement.

Salle de travail autonome ou CDI

Le nombre d'ordinateurs qui l'équipent (en monoposte ou en réseau) est fonction de la capacité de l'établissement (1 à 5 postes pour un petit collège, 10 à 20 postes pour un grand lycée). Les machines peuvent y être de nature variée (selon les tâches), la connexion INTERNET est indispensable.
Cette salle gagnerait à être connecté à un réseau (reprendre des travaux faits en classe ou dans un autre lieu de l'établissement).
Ce site peut être localisé dans le CDI de l'établissement.

L'ordinateur dans la classe

Ce développement est actuellement peu courant en raison de la médiocrité ou des coûts élevés du matériel de projection. Seul le vidéoprojecteur peut donner satisfaction pour utiliser l'ordinateur et visualiser pour tous les élèves des documents, des productions, etc...
Site mobile équipé d'un ordinateur multimédia et d'un vidéoprojecteur.
L'ordinateur (de 1 à 8) peut aussi être présent dans la classe et être utilisé comme tout autre outil pendant le cours, par les élèves ou le professeur.

4. Perspectives à développer

 

 Les réseaux internes

Ils permettent le travail coopératif, la consultation d'INTERNET à partir de n'importe quel ordinateur correctement configuré. Ils banalisent l'outil en permettant à l'élève de prendre l'habitude de poursuivre et améliorer un travail dans une salle de travail autonome.

 

 Les sites mobiles

Composé d'un ordinateur multimédia et d'un vidéoprojecteur sur chariot.

Ils permettent d'appuyer les cours sur l'utilisation de ordinateur pour de multiples usages, et contribuent aussi à la banalisation de l'outil.

C'est certainement la configuration qui à terme pourrait remplacer des auxiliaires pédagogiques tels que le rétroprojecteur, le projecteur de diapositives et le magnétoscope.

 

Le CRDP Centre  TICE et intitulé: "Une mosaïque d'usages pédagogiques". collection de comptes-rendus d'usages pédagogiques des TICE, au primaire et au secondaire, distribués en 4 chapitres: les TICE pour apprendre du professeur, les TICE pour apprendre par soi-même, les TICE pour apprendre en communiquant, les TICE pour apprendre en produisant. Extrait de l'édito: " Cette première mosaïque d 'usages pédagogiques liés aux TICE veut participer d'une construction coopérative indispensable et fructueuse. La diversité des contributions traduit la richesse et la variété des initiatives, au plan disciplinaire comme méthodologique, et montre bien que l'enseignant reste toujours l'artisan créateur de la séquence pédagogique, responsable des choix ; un artisan au milieu d 'élèves actifs et productifs, acceptant parfois la prise de risque, passeur de connaissances et de savoir-faire, lui-même attentif à la capacité inventive du groupe ou de la classe. " L'intégralité de cette publication est consultable à l'adresse:

http://www.ac-orleans-tours.fr/brochure/sommaire.htm

Educnet met en ligne un important dossier " Hypermédia et apprentissage " qui recense articles en ligne et publications classiques sur ce thème.
Une bibliographie qui sera utile aux enseignants, particulièrement ceux qui préparent les TPE.
http://www.educnet.education.fr/actu/dossier.htm
 

concept :François Muller @ 1998-2009

Remonter ] les 8 paradigmes ] DIVERSIFIER ] DIFFERENCIER ] diversifier les situations ] Educabilité cognitive ] pédagogie du projet ] la négociation ] jumelage ] pédagogie de production ] pédagogie de la médiation ] pédagogie du jeu ] Pédagogies de l'autonomie (de l'élève) ] pédagogie coopérative ] co-gestion ] pédagogie du projet ] supports variés ] pédagogie par objectifs ] la démarche-sosie ] pédagogie de concours ] pédagogie du détour ] pédagogie de la maitrise ] pédagogie de contrat ] [ les TICE ]
Accueil ] SITUATIONS ] EVALUER ] Former des enseignants ] SUPPORTS ] GROUPES ] ROLES ] TEMPS ET RYTHME SCOLAIRE ] PARCOURS ] PEDAGOGIES ] POINTS ] SOURCES ] GLOSSAIRE ]