Accueil  I   Des concepts   I  Des pratiques  Des ressources  I  En savoir plus   I   On a lu pour vous  I  Le BLOG  

I En savoir plus

en guise de page d'accueil de votre navigateur favori

 

 

   
 
 

Les liens qui font les liens

Le blog de l'orientation

 

Enseigner et former

Combiner savoirs et compétences

Evaluer

Diversifier

Différencier

Coopérer et participer à des choix collectifs

Individualiser les parcours

Organiser le temps mobile

 

Diversifier, le site sur la diversification en pédagogiet et sur l'individualisation des parcours de formation

Mille et une propositions pédagogiques pour innover en classe, éd. ESF, 2008

Le "Manuel de survie à l'usage de l'enseignant", prix Louis Cros 2005, 3ème éd. 2008

 



Un pilotage négocié et partagé

Le métier de professeur est appelé inéluctablement à évoluer. On ne saurait laisser plus longtemps hors du champ de compétences des enseignants et, à la périphérie de l’enseignement, des fonctions essentielles pour le devenir des élèves dont notre système est responsable. Considérons l'ensemble des missions reliées au cœur du métier en plus de l'enseignement : orienter, évaluer, valider, aider, accompagner le travail personnel, participer à la définition des services, gérer des projets, définir en équipe la gestion du temps, aménager des parties de programmes et individualiser des parcours, créer des dispositifs, adapter les pratiques pédagogiques, élaborer des indicateurs, étudier le devenir des élèves, communiquer vers l'extérieur, promouvoir l'établissement, etc. Toutes ces missions, et bien d'autres encore, sauraient-elles durablement sortir de la responsabilité effective des enseignants ? Ne serait-il pas absurde d'écarter les enseignants et les autres personnels d'un pilotage négocié et partagé ? Non seulement il convient, d’après nous, de s’engager résolument dans cette voie, mais il convient encore de réformer les hiérarchies intermédiaires pour accompagner ce mouvement.

Si l’expression au plus haut niveau d’une telle volonté politique semble indispensable et s’il revient à l’Etat de créer les conditions favorables à de tels changements, il nous semble tout à fait impossible que ces réformes soient décrétées par le sommet. C’est au niveau local que revient l’initiative de l’adaptation des pratiques et aux hiérarchies intermédiaires de les accompagner.

ars.ht5.jpg (29598 octets)

 ©2009 -  François Muller