Définir son style d'enseignement en se situant dans la grille Therer-Willemart (Univ. Liège, 1982)

source: Therer-Willemart, Univ. Liège, 1982, cité dans A. de Peretti, Encyclopédie de l'évaluation..., p. 115

En s'inspirant des travaux de Blake et Mouton, en matière de management, on peut identifier 4 styles d'enseignement représentatifs des pratiques pédagogiques observables, à partir d'un modèle bi-dimensionnel (attitude vis à vis de la matière, attitude vis à vis des apprenants).

 

 

Chacun de ces 4 styles peut se révéler efficace ou inefficace en fonction des situations et en fonction des interventions plus spécifiques de l'enseignant ou du formateur. Il n'existe donc pas un "bon style en toute circonstance".

intérêt pour les apprenants

fort

 

 

A

style associatif

techniques de travail en groupes

travaux pratiques...

I

style incitatif

exposé socratique

étude de cas, débats...

 

 

 

faible

P

style permissif

auto-didactisme assisté ou non

T

style transmissif

enseignement frontal

exposé ex cathedra

faible

 

fort

intérêt pour la matière

  Version "moins efficace" Version "plus efficace"
T

style transmissif

 

Le formateur communique un maximum d'informations dans le temps imparti. Son exposé transpose directement un texte écrit sans l'adapter aux circonstances et au public. Le formateur fait un exposé, mais en l'adaptant aux circonstances et au public: il annonce des objectifs, il structure, il concrétise.
I

style incitatif

 

Le formateur a le souci constant de faire participer les individus, il sollicite des réponses ponctuelles, mais sans exploitation effective (questions "devinettes") Le formateur a le souci constant de faire participer le groupe, il sollicite des avis, il stimule des interventions spontanées, il utilise les réponses (questions plus ouvertes)
A

style associatif

 

Le formateur n'accorde qu'une confiance relative aux apprenants. Il entend les faire travailler, mais n'attend pas grand chose de cette collaboration, il ne promet pas d'aide effective, il "corrige" et "rectifie" Le formateur fait confiance aux apprenants, il se considère et il est perçu comme une "personne-ressource" dont le rôle essentiel est de faciliter les apprentissages individuels et collectifs.
P

style permissif

 

Le formateur reste passif, voir laxiste. Il se contente de meubler le temps qui lui est imparti sans considération réelle pour les apprenants et pour les objectifs. Le formateur met à la disposition des apprenants des documents de qualité bien adaptés à leur niveau. Il intervient très peu mais répond aux demandes explicites.

corrélats:  guidance, facteurs d'efficacité de l'apprentissage

 

Quel est votre style d'apprentissage dominant ?

Plusieurs tests et des planches-formation sur

sur le site gestiondeclasse.net

Vous allez vivre une expérience de formation interactive sur la gestion de classe et les élèves en difficulté de comportement.

Consultez le centre de documentation. Promenez-vous simplement dans les activités libres. Vous pouvez aussi vous arrêter aux activités thématiques. Si vous désirez vous engager davantage dans une démarche d'apprentissage, découvrez votre profil d'intervenant et obtenez des suggestions de lectures et d'activités répondant à vos besoins.