Conjuguer transversalité et situations disciplinaires

¢     Au-delà des spécificités…

« Une classe à niveau dit simple ( ex : CP unique ) comporte également plusieurs groupes de niveaux, ceux-ci variant d’ailleurs selon les matières. On ne peut donc pas dire que les difficultés de gestion du groupe classe soient propres aux classes dites à plusieurs niveaux. »

« Le fait d’avoir trois petits groupes permet d’approfondir les apprentissages et de mesurer plus facilement les progrès ou les difficultés »

« Une classe à plusieurs niveaux avec en plus plusieurs nationalités et plusieurs langues est un enrichissement. »


 

¢     Comment appréhender la « transversalité » ?

 

L’approche par situation-problème

« L’attente créée par l’intervention multiforme du professeur (conséquences positives / négatives). » « Effets non maîtrisés de la transversalité. »

 

« L’enseignement de la « découverte du monde » est parfois exigeant en moment d’oral (recueil des conceptions initiales, confrontation de celles-ci, élaboration de stratégie de vérification), en « cours magistral » ou en lecture à haute voix. Ces moments peuvent s’avérer relativement longs. Ce temps peut être supérieur à celui d’une situation optimale d’autonomie pour des élèves des « petites classes ».           

 

« Comment introduire, comparer et faire expliquer plusieurs démarches de recherche dans des situations problèmes (mathématiques, français...) lorsque l´effectif est très réduit dans un niveau ? »

 

« Mener de front  trois situations de découverte dans des matières différentes »

 

Des problèmes posés dans certains domaines disciplinaires

« E.P.S : jeux collectifs  par équipe, les écarts d’âge sont trop important, nous avons recours quand c’est possible à des regroupements avec les CP »

« La pratique des jeux collectifs en EPS »

« Les activités sportives : les écarts d’âge augmentent souvent les différences de capacités et oblige l’enseignant à effectuer régulièrement un travail de tolérance. »

 

« Moments de poésie : difficile de faire un choix, j’alterne donc le niveau de difficulté, sachant que les PS ne mémoriseront qu’un passage si la poésie est longue et plus complexe »

 

« Comment gérer les différences de niveaux en Anglais ? »

 

« Manque de vocabulaire par rapport aux consignes et à des textes littéraires simples servant d’appui au travail en français ».

 

« Il peut parfois être difficile de se concentrer pour certains élèves lorsque l’autre groupe est en discussion, notamment en mathématiques. »

 

« Quel type d’organisation peut-on mettre en place pour l’« éveil » avec les deux cycles au complet ? »

« En histoire-géo, les niveaux des élèves sont trop différents pour former un seul groupe et une séance nécessite forcément ma présence ; que faire des autres ? »

« Dans ces classes à plusieurs niveaux, ne pas oublier ou mettre trop de côté les activités de découverte du monde au profit d’activités plus « scolaires » ». - « La gestion des cours de « découverte du monde » sur deux cycles (cycles 2 et 3) : différence de programme, de temps,… »

« En histoire géographie, comment élaborer une progression permettant d´aborder des périodes ou thèmes en commun (en particulier en CM1-CM2). »

« Quelle programmation « découverte du monde » en cycle 3 ? »

 

« Parfois un manque de temps pour mettre en place des expériences, notamment en sciences. »


 

¢     Des approches transversales, mobilisatrices pour tous

Quelques propositions (mises en pratiques) émergent des écrits, comme par exemple :

 

« Lecture suivie d’un roman sur le foot. Intérêt du sujet = familier et non déstabilisant Appréhension d’une autre réalité par rapport à la compétition. »

 

« Expériences scientifiques (pratique facilitant la compréhension par rapport à la théorie). »

 

« Construction de leçon en éveil reprenant 3 ou 4 séances précédentes. Synthèse. »

 

« Mettre en place un conseil d'élèves et organiser différemment le travail de la classe. La gestion de la discipline passe d'abord par la mise en activités intéressantes des élèves et pour une classe multi âges en n'hésitant pas à se libérer des cloisonnements inutiles.
N'hésitez pas à former des groupes multi-âges : trios, groupes de quatre et aussi binômes

« Valorisez également une pédagogie de projet. »

« Il doit être aussi utile de s'interroger sur l'organisation de l'espace de la classe de façon à favoriser la communication et la circulation. »


 

¢     Une piste : le débat à portée philosophique

La pratique est émergeante dans les zones non dédiées traditionnellement à l’enseignement philosophique. C’est le cas pour le primaire.

La démarche du philosopher est donc à instituer dans une classe par rapport à sa spécificité : l'apprentissage du penser par soi-même, l'autonomie de l'exercice du libre jugement critique afin de clarifier le sens de son rapport au monde, à autrui, à soi-même.

Trois capacités sont à l’œuvre : Problématiser - Conceptualiser – Argumenter. Cf. le site de référence :

http://www.philotozzi.com/applications/index.htm

 

¢     Conseils en EPS

http://ia39.ac-besancon.fr/BaseIA/version2/pages/page_menu/ia2004.php?menu=peda&page=21

Attention à ne pas multiplier les moments de non jeu qui nuisent à l’activité et à la motivation des enfants :
- les changements d’équipes,
- les propositions de variantes,
- les moments d’observation.

L’effectif des joueurs sur le terrain est une donnée importante : équilibre entre implication de tous les acteurs et richesse des situations. Les situations à 5 contre 5 sont intéressantes, mais elles peuvent parfois manquer de richesse et de créativité, les enfants, sur une année scolaire, finissant par « se connaître par cœur ». Par contre, le jeu avec cet effectif est pertinent quand il peut opposer des enfants de même niveau.

- Donner beaucoup de contraintes aux CM peut les décourager, car ils se retrouvent parfois en échec face aux plus petits, qui eux, profitent pleinement de la situation. Il faut conserver la motivation des plus grands sans dénaturer l’activité.

- Les plus petits ont besoin d’une certaine forme de stabilité. Il semble bénéfique de débuter une nouvelle séance par le(s) jeu(x) de la précédente, qu’il(s) ai(en)t ou non bien fonctionné : c’est rassurant et cela donne l’occasion de remédier aux dysfonctionnements par la mise en place de nouvelles variantes.

- Pour les plus grands, il est primordial de maintenir l’intérêt de tous par l’organisation de rencontres inter-écoles, à l’occasion desquelles chacun pourra jouer à son niveau, et dans des situations d’opposition et de coopération nouvelles.

des séquences en EPS en multiniveaux

http://ia39.ac-besancon.fr/BaseIA/version2/pages/page_menu/ia2004.php?menu=peda&page=21

 

 

¢     Ressources possibles

Les performances en lecture dans les classes à cours multiples (SE/CP et SE/CP/CE1),  Briquet-Duhaze, Sophie .- p. 34-39 .- Les Actes de lecture, 46.- 1994.

Etude comparative entre les résultats obtenus en lecture en fin de CP dans les classes à cours multiples et dans les classes à cours unique.

 

L'école rurale en question .- p.53-67 .- JDI, 94/95-08.- 04/1995.

Où en est l'école rurale ? Est-elle menacée ? Rencontre avec des maîtres ruraux. Conseils aux débutants dans une classe rurale ; ils ont souvent la charge d'une classe unique et  assument la fonction de directeur. Préparation d'une classe à cours multiples (leçon de grammaire sur le pronom personnel sujet)

 

Isolée la classe unique ? Pas sûr !.. Isolement ? Manque de moyens ? de temps ? .- CRDP, Dijon, 1985 .- 17 mn

Des écoles rurales se regroupent périodiquement pour offrir un enseignement de qualité. En liaison avec le monde extérieur, ces opérations contribuent à l'ouverture de l'école par une stimulation des échanges entre enfants et adultes

 

La classe multiâges et l’interdisciplinarité,

 brochure à télécharger

http://www.ed.gov.nl.ca/edu/sp/fp/l'interdisiplinarite/Part1.pdf.

 

 

 

 

Remonter • Qu''est-ce qu'une classe multi-niveaux ? • Faciliter l'autonomie et le développement de la responsabilité • Organiser la coopération dans une classe multi-niveaux • Développer son ingenierie pédagoigque • Conjuguer transversalité et situations disciplinaires